Totus

| Accueil Totus |



[196 -- "Editorial", Gazette du Golfe et des banlieues, n. 1, Paris, février, p. 1.]

*****************

Editorial

**********

 

NON. A cette guerre là, nous disons non. Nous expliquerons pourquoi. Nous chercherons à démonter la mécanique infernale qui nous l'a imposée, et nous tâcherons de faire dire à ceux qui l'ont voulue pourquoi ils l'ont voulue. Nous démasquerons les mensonges. Nous soulèverons les voiles pudiques. Nous appellerons un chat un chat. Bush un belliciste. Mitterrand un illusionniste. Saddam un dictateur. Nous ne sommes pas des pacifistes, nous n'aimons pas les militaires qui parlent à la télé, ni les journalistes qui font la guerre. Nous savons que la guerre fabrique beaucoup plus de problèmes qu'elle n'en résout. Nous pensons que nous avons le droit de tout savoir et de tout comprendre, donc de fouiller partout et de parler de tout. Nous montrerons que la question de l' Etat d'Israel et de ses rapports avec les Etats-Unis est au coeur de cette guerre, et qu'il est nécessaire de comprendre ce qu'est cet Etat. Nous critiquerons les Etats actuellement engagés dans la guerre, dont la ruine retombe sur les personnes qu'ils font marcher au pas. Nous parlerons du Golfe et des banlieues, du pétrole et de la télévision, de l'histoire kurde et du parti qui nous gouverne, des Scud et des gaz, de la tactique et des finances, du racisme et de la bêtise, du nationalisme et des nations, de l'Amérique blanche et de l'Amérique noire, du Viêt-Nam et de l'Algérie, de Wall Street et des caisses d'Epargne, des Arabes ici et des Arabes là-bas, de nous ici et de nous là-bas. Le Golfe et les banlieues sont des aspects d'un même et unique problème: celui des rapports conflictuels d'un monde riche, puissant, arrogant et dominateur avec un monde immense, surpeuplé, en lutte pour la simple survie physique des individus, refusant le destin que lui impose une suprématie technologique visant son anéantissement. Le Golfe avec ses millions de travailleurs immigrés est aussi une vaste banlieue.

Nous ne serons pas charitables, nous passerons les discours à la moulinette, la vie n'est pas en noir et blanc, les choses ont plusieurs côtés. Pour l'instant, tout ce qui nous unit, c'est que nous disons NON a cette guerre, pour mille raisons, que nous voulons le dire à tout les vents et de toutes nos forces. NON


| Accueil Totus |

totus@abbc.com

L'adresse électronique de ce document est:

http://www.abbc.com/totus/196editoggb1.html